Pourquoi ce titre pour mon blog ?

En 2006, l’organisme EuroScience organisait à Munich sa réunion bisannuelle ESOF http://www.euroscience.org/esof.html, réunissant ainsi plus de 2000 chercheurs européens. Pierre Baruch, professeur émérite de physique à l’université de Paris 7 et moi-même en tant que coordonatrice du groupe de travail Euroscience « Scientific Publishing/ Open access », avons pu organiser un mini-colloque pour expliquer le Libre Accès vert (encore bien mal connu) aux chercheurs présents à l’ ESOF.

Les intervenants que nous avions invités étaient : Alma Swan, Stevan Harnad, Eberhard Hilf, et Eloy Rodrigues.

A l’occasion de ce rassemblement, les organisateurs de l’ESOF ont ouvert un concours de poésie en langue anglaise, française et allemande.
Le poème de Stevan Harnad, « Publish or Perish », a gagné le prix de poésie en langue anglaise. Voir :
http://eprints.soton.ac.uk/262862/1/publish-or-perish.html
Voir la version illustrée en bande dessinée avec traduction française à :
http://users.ecs.soton.ac.uk/harnad/Temp/publier-ou-perir.pdf
Voir aussi sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=Oh4HTCEBMDc

Mon poème ci-dessous, n’a pas été primé, mais je n’en rougis pas : c’est la profession de foi qui animera mon blog.

Libre Accès, j’écris ton nom !

Troisième millénaire, nouveau siècle des lumières,
Apprend aux hommes de science
Ce qu’ils n’ont pas encore deviné :
Après Diderot, Voltaire et d’Alembert
Une nouvelle révolution s’est levée.
Liberté ! Egalité ! Ces deux mots qu’en France
Tout citoyen depuis longtemps connaît,
Internet, dans le monde, pourra les propager.
Le Web le rappelle : la science est sans frontière,
Pays riches et pays pauvres doivent maintenant la partager.
Chercheurs, unissez vous ! Mettez vous à l’ouvrage !
Pour le progrès des sciences, des Archives doivent fleurir.
Tissez rapidement la toile de l’auto-archivage
Et vos idées dans ce canevas pourront enfin mûrir

Hélène Bosc, 21 juillet 2006, ESOF Munich.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.